Menu

Chronique : Stigma - Cutted By Chainsaw

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: S
  • Hits: 102532

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Band : Stigma

Release : Cutted By Chainsaw

Year : 2005

Country : Czech Republic

Genre : Death Metal

Label : Independent

Note : 12.5/20

Tracklist:
01.Intro
02.Cutted By Chainsaw
03.Gate of hell
04.Little necrophilic games
05.Chains of evil
06.Valley of shadows
07.I´m death
08.Tastes of cannibal
09.Antichrist
10.Child molester
11.Outro
    
   Suite à d’innombrables changements de line-up et trois démos enregistrées, voilà qu’enfin le groupe Tchèque, Stigma nous fait goûter aux fruits de son premier album Cutted By Chainsaw, du Death Metal est au rendez-vous avec un petit point peu courant chez les groupes du genre, une chanteuse s’occupe des grunts.

L’emballage est bien soigné, l’artwork est bien travaillé, je parcours le petit livret fourni avec question de jeter un petit coup d'œil sur les paroles afin de mieux cerner l'univers du quintet Tchèque, et là, la déception prend le dessus dès la lecture des textes, un Anglais d'une faiblesse écrasante et surtout à la limite de la banalité, bon je parle pas des thèmes futiles abordés par les Stigma comme les tueurs pédophiles ou encore les perversions nécrophiles vu que c'est déjà le cas pour la plupart des groupes du genre en commençant par Cannibal Corpse, mais là ce qui engendre ce goût d'amertume c'est la façon d'aborder ces sujets avec une platitude et une fadeur flagrantes digne d'un petit écolier qui commence à peine à apprendre la rédaction en Anglais.

Sinon coté musique, c'est largement plus intéressant, et heureusement pour nous d'ailleurs. L’exorde se fait avec une petite intro où on écoute la voix terrifiée d'une femme essayant de fuir un psychopathe armé d'une tronçonneuse et bien sûr toute la mise en scène est assistée par une musique orchestrale au fond, à la manière des classiques d’horreur Hollywoodien. Et on se retrouve juste après face à du bon vieux Death Metal typique, un peu à la vague US avec un coté Brutal très minime. Et au rendez-vous coté guitares, des techniques de jeu en tremolo, un accordage en Dropped, des rythmiques lourdes et puissantes ornées par de petites harmoniques, le tout soutenu par un jeu de batterie agressif avec des Blast Beats écrasants et une utilisation massive de la double pédale, oscillant le tempo entre du mid-tempo et quelques riffs plus accélérés.
Et le point fort de ce groupe reste la voix exceptionnelle de Alžběta qui m'a vraiment ébahi, à vrai dire je m'attendais pas du tout à une telle performance surtout à la vue du visage plutôt innocent de cette charmante demoiselle, au meilleurs des cas je me suis préparé à quelques Grunts typiques de la gente féminine à la Angela Gossow, mais à ma plus grande surprise c'était du lourd, une voix très grave, profonde et caverneuses. Et je n’exagère pas si je vous dis que ça me fait penser à Dave Rotten des Avulsed. Impressionnant en un mot!
Quant à la production, c’est correcte en gros sauf que par moment on constate quelques petites failles gênantes comme par exemple le son des Hit-Hat, et contrairement aux autres titres, sonne très midi sur Little Necrophilic Games, ou encore la basse très mal mixée et masterisée sur Chains Of Evil où sur quelques riffs elle crée une espèce de sonorité bizarroïde bourrée d'effets et pas du tout plaisante à l’écoute.

En résumé, on arrive à bien écouter la musique des Stigma vu que c'est bien arrangée et composée, à la tradition du Death Metal quoi. Mais à la fin un petit vide s’installe et on en sort bredouilles, on se rend compte qu'absolument rien ne nous a marqué et qu'encore pire, impossible de dégrouper les titres composant cet opus, pour être plus précis c’est impossible de dénicher de meilleurs ni de pires titres, le tout se ressemble d’une façon lassante et crée une espèce de bloc qu'on a déjà mâché des dizaine de fois.

Le manque flagrant d'originalité pèse sur la musique du groupe et nous empêche de vraiment apprécier Cutted By Chainsaw, on dirait que le groupe se limite coté originalité au fait d’avoir une chanteuse occupant le poste de growleur sinon pour tout le reste ce ne sont que dès clichés et du déjà-vu. Donc si vous êtes des fanatiques du Death Metal typique, cet opus est fait pour vous sinon vous pouvez passer votre chemin.

12.5/20
Par Gothicos

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK