Menu

Total Death Metal (11-03-2012)

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

    Les concerts Metal en Tunisie se font très rares depuis pas mal de temps. On ignore la cause, mais cela semble venir des deux côtés: celui des groupes actifs qui sont peu nombreux, et celui du public qui ne répond pas présent à l'appel.
Alors quand il s'agit d'un concert à l'Etoile du Nord, endroit très familier pour ceux qui côtoyaient la scène il y a des années, on peut reprendre l'espoir et voir la scène Metal tunisienne s'activer de nouveau.
Au programme un après-midi purement Death Metal avec Gore Bath, Vielikan et Vomit the Hate.

 

En dehors de la salle, aux alentours de 15h, quelques dizaines de personnes attendent le début. Le concert ne commence qu'après une soixantaine de minutes de l'heure annoncé. On a connu pire.

Gore Bath ouvre le bal. C'est un one-man-band que je ne connaissais pas auparavant. Après une intro Dark Ambient angoissante, l'unique membre commence à jouer. Les premières impressions sont déjà mauvaises: le son n'est pas du tout agréable, aucun contact avec le public, les titres commencent et finissent de façon très brusque, les riffs sont plus ou moins parachutés l'un après l'autre... c'est dommage parce qu'il y'en a qui sont bons, seulement voilà, on dirait qu'il n'y a aucune liaison entre eux. De plus, avec le mauvais son, la batterie programmée est assez désagréable à l'écoute. Mais tout ça n'avait pas l'air de déplaire aux jeunes présents sur place qui ont très vite commencé à former un mosh-pit pour se défouler.



Trente minutes plus tard Vielikan montent sur scène. Quelques minutes le temps de s'installer et la prestation commence. Une prestation impeccable si ce n'était pour le problème toujours présent du son. On discerne à peine les mélodies jouées, les guitares sont trop saturées et on distingue à peine la batterie.
On a eu droit à 4 titres pour un total d'à peu près 45 minutes où le groupe a donné plus de soin que d'habitude à sa présence sur scène ; chose qui n'était tout de même pas suffisante pour réveiller le public devenu un peu plus calme.

Pour la fin, comme prévu, Vomit the Hate se présentent. Le line-up a encore changé par rapport à la dernière fois que je les ai vu sur scène.
Le groupe s'installe et, mauvaise surprise, commence à faire une prise de son assez longue. Plus de trente minutes qui ont poussé certains à s'impatienter et à carrément quitter la salle. Il y avait semble-t-il quelques problèmes au niveau du son qui ont causé ce retard, mais en fin de compte le rendu ne s'est pas vraiment amélioré par rapport aux groupes précédents : la batterie cache pratiquement tout le reste. On arrive quand même à apprécier la musique, quoique avec une certaine difficulté. Du Brutal Death bien bourrin avec des riffs en rafale qui ne pardonnent pas !
Mais malheureusement, la prestation en elle-même a duré moins de temps que la prise de son...

Ce fut un plaisir d'assister à un concert à cet endroit devenu mythique de la scène Metal tunisienne. Même si les problèmes du son et du manque de public (entre 50 et 60 personnes en tout) ont constitué un handicap pour cette fois, je suis sûr que pour la prochaine, s'il y'en a et avec une meilleure communication, le résultat sera surprenant.

En attendant, il faudrait aussi que les groupes commencent à s'activer à nouveau !


Live Report par Belial

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK